COVID-19 : en Haute-Vienne

162263362_2784388405205729_5860373683631164348_o

Mesures de freinage nationales

Afin de freiner l’épidémie sans enfermer, les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines.
Concrètement :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux (sur présentation de l’attestation) ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain ;  
  • aucun déplacement inter-régionaux après le lundi 5 avril sauf motif impérieux ;
  • possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers ;
  • les commerces actuellement fermés dans 19 départements le seront à partir de samedi 3 avril sur l’ensemble du territoire métropolitain ; 
  • le télétravail doit être systématisé partout où il est possible ;
  • les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements de plus de six personnes et encadrer la consommation d’alcool, interdite sur la voie publique.

Déplacements

  • les déplacements d’une région à l’autre sont interdits, sauf motifs impérieux (travail, formation, santé, mission d’intérêt général, déménagement) et avec une attestation dérogatoire ;
  • les déplacements dans un rayon de 10 km autour de son domicile (activités physiques, promenade) sont autorisés sans attestation, avec un simple justificatif de domicile ;
  • les déplacements au-delà de 10 km de son domicile mais toujours dans son département de résidence sont autorisés à condition de présenter une attestation dérogatoire pour les motifs suivants : acheter ou retirer une commande ; effectuer des formalités administratives ou juridiques qui ne peuvent être réalisées à distance ; se rendre dans un établissement culturel ou un lieu de culte ; accompagner ses enfants à l’école ou à leurs activités périscolaires ;
  • les déplacements entre 19h et 6h (couvre-feu) sont interdits, sauf motifs impérieux (travail, formation, santé, mission d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, déménagement insusceptible d’être différé) et avec une attestation dérogatoire.

Commerces

  • les commerces de première nécessité sont ouverts, dont les libraires, les disquaires, les coiffeurs, les chocolatiers, les concessionnaires automobiles (sur prise de rendez-vous) ;
  • les centres commerciaux de plus de 10 000 m² sont fermés ;
  • seuls les commerces alimentaires et les pharmacies des centres commerciaux de moins de 10 000 m² sont ouverts ;
  • les marchés ouverts restent ouverts ;
  • seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières demeurent ouverts dans les marchés fermés.

Scolarité

Fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées à partir du samedi 2 avril et pendant 3 semaines.
Concernant l’école : adaptation du calendrier pour préserver l’apprentissage, comme suit :

  • semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.

Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine.

Activités sociales

Les regroupements à plus de six personnes en intérieur et à l’extérieur sont interdits.

Culte

Les lieux de culte restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur.

Concernant le couvre-feu, il s’applique à l’ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00. 

Concernant les déplacements :

  • aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent ;
  • possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Toutes les informations sont disponibles sur le site du Gouvernement


Comment fonctionne le couvre-feu ?

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 18h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive. Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 18h00.

Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 18h00 à 06h00. Il est possible de la télécharger sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application #TousAntiCovid, ou de la recopier sur un papier libre.

Vous pouvez télécharger vos attestions de déplacement depuis le site du Gouvernement ou sur le site du ministère de l’Intérieur.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h).

 L’application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :

► Apple Store : https://apps.apple.com/app/id1511279125

► Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.gouv.android.stopcovid